À tiroirs ouverts

Le spectacle

Prix des Années Joué 2019

Une scène qui symbolise un intérieur exigu, quelques planches, une table, des tabourets. Des balles, tantôt objets de jonglage, compagnons de jeu et personnages imaginaires, peuplent chaque recoin du mobilier…
Un homme seul, un brin cabot, se prend les pieds dans les plis de la vie, tombe et se relève…tombe et se relève.
Il nous ouvre peu à peu les tiroirs de son monde intérieur pour nous laisser entendre le bruit de dedans.

Derrière ce spectacle jonglé et burlesque, drôle et touchant, d’une haute technicité, se cache une solitude qui va se dévoiler au fur et à mesure des défis et exploits traversés. Jouer pour survivre, s’inventer un ailleurs.

« L’homme […] n’est tout à fait homme que là où il joue » Friedrich von Schiller

De et avec Quentin BREVET
Mise en scène Johan LESCOP
Regard extérieur Olivier BURLAUD
Musique Jérémy RAVOUX et Luc BIRRAUX

Coproducteurs
Région Auvergne Rhône-Alpes • Département de l’Ain • La cascade – Pôle national des arts du cirque • École de cirque de Lyon – MJC Ménival • La vache qui rue • Le Pôle – Scène conventionnée • MJC de Bourg-en-Bresse • Ville de Bourg-en-Bresse • Le Colombier des Arts – L’InStand’Art • ETAC de Bourg-en-Bresse

Un dispositif sonore original

Clown et jongleur, le majordome n’en est pas moins un compositeur génial malgré lui.
Tout ce qu’il touche résonne.

Ses maladresses deviennent des rythmiques aléatoires et ses mouvements de jongleur autant de mélodies.

Les balles frappent, percutent. C’est un jonglage augmenté : on entend ce qui habituellement n’est que vu.

Les objets, les balles et le décor lui-même s’organisent en une symphonie de bric et de broc : le spectacle est total.